Le Kbis est un document attestant l’existence juridique d’une entreprise. Il confirme aussi sa présence dans le Registre du Commerce et des Sociétés ou RCS. Il est souvent sollicité pour les démarches administratives.

Comment obtenir le document ?

Il existe plusieurs moyens de recevoir la carte d’identité d’une entreprise. Un d’entre eux, la solution classique, c’est de visiter le guichet du greffe du Tribunal de Commerce qui a pris en charge l’immatriculation de la société. Le document est obtenu immédiatement sur place. Cependant, il est possible aussi d’en faire la demande par courriel. L’intéressé devra adresser sa requête auprès du GTC. Cette deuxième méthode évite le déplacement, mais le Kbis prendra du temps avant d’arriver puisqu’il faut compter l’expédition de la demande, sa réception, le traitement de la requête et le renvoi du document. Recuperer un kbis en ligne est faisable en visitant le portail web d’Infogreffe ou par l’intermédiaire d’un site privé. En passant par un groupe privé, le dirigeant décharge la responsabilité concernant la demande à un professionnel. Le client devra tout simplement télécharger et réaliser une impression grâce à la prestation d’un site privé.

Combien coûte un extrait Kbis ?

Le document officiel n’est pas gratuit. Il faut débourser quelques euros pour le recevoir, et cela, quelle que soit la méthode utilisée pour la demande. Le prix peut différer légèrement quand on le confie à un site spécialisé. À noter que le Kbis renferme plusieurs informations concernant la dénomination sociale de l’entreprise, sa date d’immatriculation, le nom du greffier qui a réalisé l’immatriculation, son statut juridique, son sigle ou encore son activité principale. Ces renseignements sont souvent indispensables pour les associés et lors d’une démarche administrative ou juridique. La validité du document après sa réception est de moins de 3 mois.