Respect des obligations imposées par la loi

La dissolution du mariage est un événement entraînant d’assez graves conséquences envers les époux et leurs enfants. Le consentement joue un rôle important pour contracter le mariage. Il doit être exempt de vice. Le juge annule un mariage lorsque les deux époux ne respectent pas les conditions de fond et de formes imposées par la loi. Par exemple pour les premières, la loi a évolué. Et désormais deux personnes du même sexe ont le droit de se marier. Concernant la forme, il s’agit de la procédure à suivre pour contracter mariage par exemple. Tout comme pour le mariage, le divorce suit le même principe. Auparavant, seule une faute venant de l’un des époux ouvrait le droit à l’autre de demander de divorcer. Pour le cas inverse, nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude. Désormais ils disposent de la possibilité de dissoudre le mariage par consentement mutuel. Pour s’occuper de tout, ils peuvent solliciter un avocat à Paris, disponible et efficace.

Liberté de mariage et de divorce

La liberté matrimoniale est consacrée par le droit de la famille. Il permet à tout individu de se marier ou non. Il n’existe plus de mariage forcé. Le législateur interprète un peu plus profondément cette liberté en introduisant le divorce par consentement mutuel. Cette procédure vise à pacifier les ruptures souvent déchirantes devant le juge familial. Il fallait en quelque sorte laver son linge sale devant lui pour obtenir le divorce. Néanmoins lors de la mise en application de la réforme du divorce avait provoqué beaucoup de controverse tant chez le simple citoyen que chez les juristes. On dénonçait une fébrilisation de la protection accordée à la famille et les enfants par l’État. Pourtant on oublie qu’on a à faire à des adultes responsables de leurs actes. Et qu’un mariage défaillant nuit plus aux membres de cette famille qu’une séparation. L’Avis d’un avocat sur le sujet aiderait à prendre la bonne décision.